Nymphoplastie

En résumé

Durée d'intervention

30mn à 1h30

Type d'anesthésie

Générale ou locale

Type de séjour

Ambulatoire

Durée de convalescence

Aucune

Définition

La nymphoplastie, ou labioplastie ou encore labiaplastie est une chirurgie intime qui consiste à réduire la taille des petites lèvres génitales, notamment lorsque celles-ci présentent un caractère hypertrophique.

L’hypertrophie des petites lèvres se caractérise par une taille trop importante des petites lèvres, qui sont en excès (trop longues) et dépassent des grandes lèvres. Elle est le plus souvent bilatérale, mais peut être unilatérale et être responsable d’une asymétrie marquée.
Souvent d’origine congénitale (juvénile), elle peut apparaître après un accouchement ou à la ménopause.
Cet excès de volume des petites lèvres peut entraîner une gêne physique, notamment vestimentaire (vêtements moulants, maillot de bain), ou lors de la pratique de certains sports (vélo, marche). Cette gêne fonctionnelle s’accompagne souvent d’un complexe psychologique. Lors de la vie intime de la patiente, la gêne est souvent double, physique (douleur lors des rapports sexuels) avec un retentissement psychologique important.

La nymphoplastie dite de réduction est une intervention de chirurgie esthétique de plus en plus fréquente, qui donne de bons résultats esthétiques et fonctionnels avec habituellement un très fort taux de satisfaction.

Indications

Une nymphoplastie peut être envisagée chez les femmes présentant :

  • Une hypertrophie congénitale des petites lèvres
  • Une hypertrophie acquise des petites lèvres (post grossesse, ménopause)
  • Une gêne vestimentaire (vêtement ajusté)
  • Une gêne fonctionnelle lors d’activités physiques (marche, vélo)
  • Une gêne physique et psychologique lors des rapports sexuels (interposition, douleur, dyspareunie)
  • Une gêne esthétique avec un relief trop marqué, hyperpigmentation, asymétrie, lèvres tombantes
  • Un complexe avec retentissement psychologique

Elle est réalisable dès l’âge adulte et sans limite d’âge

Objectifs

  • Enlever un excès des petites lèvres responsable d’une gêne
  • Corriger une asymétrie majeure
  • Réduire les petites lèvres de façon fonctionnelle et esthétique
  • Éliminer un complexe physique et psychologique
  • Permettre le port de vêtements ajustés
  • Permettre la reprise d’activité sportive

La consultation

C’est un moment privilégié qui vous permet d’exprimer vos demandes, vos interrogations et vos attentes.
Le Dr. Nicolas ISOLA sera heureux de vous accueillir dans son cabinet afin de vous apporter son expertise et vous aider dans la réalisation de votre projet.

La technique chirurgicale

La nymphoplastie peut être pratiquée sous anesthésie générale en ambulatoire ou anesthésie locale, éventuellement potentialisée.

La technique, que ce soit une résection longitudinale, cunéiforme ou autre, doit être adaptée à chaque cas et consiste à retirer l’excès de tissu gênant de façon à obtenir des petites lèvres symétriques et harmonieuses. La cicatrice finale se situant sur les petites lèvres de chaque côté.

Dans le but de rétablir le rapport anatomique entre les petites et les grandes lèvres, il est fréquemment associé à une injection de graisse ou lipofilling des grandes lèvres afin de leur redonner un volume normal et cacher d’autant plus les petites lèvres. Effectivement, à cette hypertrophie des petites lèvres s’ajoute souvent une perte de volume et un relâchement cutané des grandes lèvres.

Parfois, cette hypertrophie se prolonge vers le haut de chaque côté du clitoris, on parle alors d’hypertrophie du capuchon du clitoris. Une plastie de réduction du capuchon du clitoris est alors associée.

Les étapes

Avant l'intervention

  • Deux consultations préopératoires avec votre chirurgien plasticien sont nécessaires, afin de déterminer la technique opératoire qui répondra au mieux à vos attentes. Un délai de réflexion de minimum 15 jours entre les deux consultations doit être respecté.
  • Une fiche d’information récapitulative de l’intervention vous est remise.
  • Réalisation de photographies préopératoires.
  • Signature d’un consentement éclairé et d’un devis détaillé
  • Si une anesthésie autre que locale pure est nécessaire, une consultation avec le médecin anesthésiste devra être effectuée au minimum 48 heures avant l’intervention.

Les consignes :

  • Arrêt du tabac et de la cigarette électronique 1 mois avant et 1 mois après l’intervention.
  • Arrêt de tout traitement anticoagulant ou antiagrégant (aspirine) minimum 10 jours avant.
  • Prévoir des sous-vêtements en coton et des  vêtements larges en postopératoire (jupe, pantalon peu serré).

Le jour de l'intervention

Sous anesthésie générale ou locale, éventuellement potentialisée.

La durée opératoire est de 30 min à 1h30 (selon les gestes associés).

Mise en place d’un pansement à type de protection.

Après l'intervention

  • Sortie le jour même
  • On observe un saignement minime au niveau des cicatrices durant 2 à 3 jours, un œdème durant 3 semaines.
  • La douleur est minime, à type d’inconfort, et est calmée par des antalgiques simples.
  • Des soins locaux au niveau des cicatrices sont à réaliser pendant 15 jours.
  • Mise en place d’une protection dans les sous-vêtements
  • Une toilette intime avec un savon approprié est à réaliser après chaque miction.
  • Les fils de sutures se résorbent à partir de 3 semaines, lorsque la cicatrisation est acquise
  • Port d’un habillement ample (pantalon peu serré ou jupe).
  • La douche est autorisée dès le lendemain de l’intervention.
  • Les bains sont interdits pendant 1 mois et  ne sont autorisés qu’après cicatrisation totale.
  • La conduite automobile est autorisée le lendemain de l’intervention.
  • Un arrêt de sport de 4 semaines est nécessaire (pas de vélo).
  • Une convalescence n’est en général pas nécessaire.
  • La reprise d’une activité sexuelle est autorisée à partir de 4semaines.
  • Le suivi est assuré par le Dr ISOLA, avec un premier rendez-vous post opératoire prévu à 1 mois, puis à intervalles réguliers pendant 1 an.
  • Les résultats sont appréciables à partir de 1 mois et définitifs à partir de  6 mois à 1 an.

Tarifs

A partir de  900 € en cas de prise en charge par la sécurité sociale.
Le tarif varie en fonction de la complexité et de la durée de l’intervention.
Si l’intervention n’est pas prise en charge par l’assurance maladie, il faut ajouter au tarif les frais de bloc opératoire (anesthésie) et les frais de la clinique.

FAQ

La nymphoplastie peut être prise en charge par l’Assurance Maladie en cas d’hypertrophie importante des petites lèvres. Les compléments d’honoraires seront remboursés totalement ou partiellement selon le contrat de votre mutuelle.

Ils sont très rares. Mais, comme tout acte médical et chirurgical cette intervention peut comporter des risques. Nous citerons ici les principaux :

  • Complications précoces : un saignement, un hématome, une désunion pouvant nécessiter une petite reprise chirurgicale sous anesthésie locale.
  • Complications tardives : retard de cicatrisation, diminution de la sensibilité labiale pendant quelques semaines mais toujours transitoire.
  • Lipofilling des grandes lèvres (transfert de graisse), si ces dernières manquent de trophicité.
  • Réduction des grandes lèvres si elles présentent également une hypertrophie
  • Correction d’une éventuelle hypertrophie du capuchon du clitoris
  • Monsplasty : liposuccion et/ou lifting du pubis

La cicatrice est située sur les petites lèvres, fermée par des fils résorbables qui disparaissent en 3 semaines. Elle peut rester sensible pendant un mois et devient quasi invisible au bout d’un mois.
Avant la reprise des rapports, il est conseillé de réaliser une rééducation sensitive locale par des massages cicatriciels doux, de façon à retrouver une bonne sensibilité locale.

Lorsque cette dernière est réalisée par un chirurgien esthétique qualifié et que la résection est modérée, non agressive, elle n’entraîne aucun trouble lors des rapports sexuels.
Au contraire, outre l’amélioration de l’aspect esthétique, elle permet de soulager les gênes physiques (douleur lors de la pénétration par interposition des petites lèvres hypertrophiques) et psychologiques (image de soi).

Autres chirurgies de l'intime

Lipofilling des grandes lèvres

Mont de Vénus